Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
INFORMATIONS SUR LES ACTIVITES DE L'ASSOCIATION APIC : association de parents d'élèves indépendants à Toulouse écoles Lakanal, maternelle Sermet, collège et lycée Fermat, collèges Michelet, Anatole France et les Chalets.

Le blog de l'APIC 31

INFORMATIONS SUR LES ACTIVITES DE L'ASSOCIATION APIC : association de parents d'élèves indépendants à Toulouse écoles Lakanal, maternelle Sermet, collège et lycée Fermat, collèges Michelet, Anatole France et les Chalets.

Sport, Environnement et Sécurité

com

Le programme Savoir rouler à vélo du gouvernement à destination des 6-11 ans vise trois objectifs :

  • augmenter l'activité physique des enfants et des adultes qui les accompagnent par la même occasion,
  • développer les modes doux pour faire baisser la pollution en désengorgeant les abords des écoles des voitures et en diminuant les bouchons qui vont avec,
  • sensibiliser à la sécurité les adolescents qui se rendent seuls au collège ou au lycée en vélo (162 morts en 2016 et 173 en 2017 tout âge confondu).

Pour le 1er point, des articles font état d'une situation qui se dégrade.

La Fédération Française de Cardiologie rappelle que la combinaison d’une alimentation trop riche, d’une baisse de l’activité physique et du temps passé devant les écrans (plus de deux heures par jour pour les 3-10 ans en moyenne et plus de quatre heures pour les 11-17 ans) conduit à ce que 15 % des filles et garçons entre 7 et 17 ans sont en surpoids et 5 % sont obèses. Une autre conséquence est que l’espérance de vie des jeunes générations diminue.

Pour revenir au programme, le module 3 apprend à circuler en autonomie sur la voie publique. Il comprend un mélange de code de la route et de connaissances, par exemple 'c'est quoi un angle mort', les règles autour de l'obligation du port du casque, le fait de ne pas avoir d'écouteurs sur les oreilles...

Parmi les bémols, ce programme n'est pas obligatoire et chaque collectivité devra s'organiser pour le mettre en place avec l'aide d'associations (Prévention Routière, clubs de la Fédération Française de Cyclisme, UFOLEP...). Le coût serait à la charge des familles (chiffré à moins de 50 €).

En attendant de faire baisser la pollution en centre-ville de Toulouse, paradoxalement on est moins exposé à l'intérieur d'une voiture climatisée qu'à pieds et surtout en vélo où l'on inspire plus d'air à cause de l'effort physique.

Plus d'info :

annonce sur le site du Ministère

site du programme

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article